Le Jardin de terre

Le Jardin de terre

Espace atelier : les étapes de travail.

Voici les explications de toutes les étapes de travail !


Les pièces sont montées à la main , sans tour

En estampant des plaques de terre dans des réceptacles ronds, en empilant et en lissant des colombins de terre,  en étirant terre, en la tapant avec divers ustensiles pour lui donner forme progressivement.
Cette façon de travailler nécessite du temps et de la patience :  je doit démarrer plusieurs pièces et attendre les différentes étapes de séchages pour terminer.

Il faut surveiller les pièces, les border le soir dans un sac plastique plus ou moins ouvert selon la saison.




 

Pour les parties lisses des pièces enfumées, la terre est polie avec un galet de pierre polie, à plusieurs stades du séchage.

Pour les parties texturées : je poinçonne avec un outil au bout rond, je strie, je gratte, je tape avec des outils, je ponce, selon la texture voulue, à différente étapes de séchage.

Les pièces en grès coloré sont passées à l'éponge quand elles sont humides, et poncées à sec pour une surface la plus parfaite possible.



Les pièces en gré sont ensuite décorées d'un d'engobe de porcelaine colorée préparé à l'avance et appliqué au pinceau sur cru.
Les pièces enfumées sont enduites d'un engobe de terre sigillée blanche avec une éponge. (argile en poudre mélangée à de l'eau et laissée décantée pour repérer lune solution de fines particules.
 
A prés séchage complet et lent,  toutes ces pièces font un petit tout au four électrique qui monte progressivement jusqu'à 1000° avec différents paliers de cuisson puis redressent lentement.

 

atelier 2015 005.jpg

Après le défournement : les pièces enfumées sont aspergées, trempées, badigeonnées de solutions de cuivre , de fer, de cobalt.
Après séchage , elles sont disposées sur un lit de sciures ou de copeaux, de manière aléatoire, dans une fosse en brique réfractaires.
Elles sont recouvertes de bois d'essence différentes, de végétaux secs divers.
 
Les pièces en gré utilitaire sont encore décorées de nouvelles couleurs en engobes de porcelaine colorées.
Je prépare et je  verse de l'émaille transparent à l’intérieur.
Je nettoie les dégoulinures puis, je redispose mes pièces dans le four électrique.
 

kkkkk4.jpg

 

Pour les pièces enfumées :

Le feu est allumé  et entretenu plusieurs heures .

Les pièces mijotent dans les flemmes et les braises jusqu'au lendemain.

Inch'allah ! je laisse faire les choses, tout ne sera pas maitrisé et j'aurais forcement des surprises : bonnes ou mauvaises !

Il s'agit d'une cuisson basse température en dessous de 600°.

 

les pièces en grès subissent une cuisson jusqu'à 1250° en four électrique. La température monte progressivement avec différents palier de cuisson puis redescend lentement. Si mes pièces sont bien modelées et ont séché tranquillement elle retisseront . Mais certaines fissurent parfois. si mon émaille est appliqué correctement, de manière homogène et sans surcharge : le nappage brillant transparent sera impeccable, sinon des bulles ou vides se formeront et ça ne sera pas souvent rattrapable .


Ifourbois.jpg

Au matin, je défourne et découvre les effets les de couleurs aléatoires des pièces enfumées.

Il faut faire une grosse "vaisselle" : nettoyer les cendres et  frotter les carbonisations .

Les pièces une fois bien sèche, sont enduites de cire. C'est finit !

 

Je défourne le four électrique où était placée les pièces en grès coloré . C'est finit !

 

Enfin pas tout fait :

Il faut encore, nettoyer l'atelier, concevoir un stand solide, pratique et harmonieux, aller chez les fournisseurs chercher de la matière première et recouper du bois pour les prochaines productions,  étiqueter les pièces terminées , les empaqueter, les stocker, les transporter, les décharger, les installer, les expliquer, les réempaqueter :  sur les jolis marchés de potiers et de créateurs dans toute la France .

Quand c'est finit, il faut tout ranger, démonter le stand, le charger dans le camion, refaire la route, redécharger, reranger.

Il faut aussi éditer les cartes de visites, gérer le site, la boite mail, faire des dossiers de candidatures et postuler aux manifestations artisanales, en rechercher de nouvelles, en organiser sois même .

Il faut faire des réunions avec les collègues potiers et créateurs pour organiser des manifestations qui vous surprenne, faire des affiches, les distribuer .

Il faut faire les permanences dans la boutique, les expositions, les marchés, aider à l'organisation de tout ça, dans le froid, sous la pluie, dans la canicule et avec le vent, dans la bonne humeurs et la convivialité des marchés .

Il faut faire les comptes et la paperasse administrative.

Il faut trouver du temps pour rêver, se balader, cogiter, imaginer, pour trouver de nouvelles idées.

Bref c'est un travail complet qui ne fait qu'à l'atelier .

 

La suite est entre vos mains, dans vos yeux  et vos cœurs .

Sans vous chers clients , visiteurs et admirateurs  : tout cela n'est pas possible !

Alors merci à vous !



20/12/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres